Yoga Historique

Le Yoga est une démarche globale et expérimentale qui s'appuie sur un ensemble de techniques spécifiques et qui se réfère à la tradition de l'Inde. Il tend, par une prise de conscience progressive, à l'harmonisation des facultés corporelles, affectives, mentales et spirituelles de l'être humain. Pratiquer des postures et des respirations dans un état de détente et de concentration avec conscience et respect des limites de son corps conduit à une autogestion de son potentiel physique et psychique.

 

 

Le Veda représente la Connaissance. Le Veda est le corpus de textes révélés dans la tradition indienne. Il est composé de 4 volumes. Les 4 Veda ont été écrits par des Rishis, "voyants", censés avoir le cœur suffisamment pur et le corps suffisamment transparent pour se laisser traverser par la divine révélation. Ils constituent la base du fonctionnement de la société indienne classique dans laquelle l'obtention du salut passe par le respect des charges inhérentes à la naissance (le système des castes) et par l'accomplissement de rituels sacrificiels qui ne peuvent être effectués que par des brahmanes (la caste sacerdotale). Les 4 Veda sont : le RIGVEDA qui traite des Hymnes, le SAMAVEDA des Chants, le YAJURVEDA de la Liturgie et le ATHARVAVEDA de la Magie. Ces traités ont été composés au cours du deuxième millénaire avant notre ère. Le Yoga, tel que nous l'entendons aujourd'hui n'existe pas dans les Veda, néanmoins, le terme y est employé pour désigner l'attelage des chevaux et du char, image reprise dans la symbolique

 

Le terme "UPANISHAD" se traduit par "équivalence " assis auprès de" et désigne un corpus de textes à tendance spéculative. Il existe un grand nombre d'upanishad, elles ont été écrites pendant le deuxième millénaire avant notre ère pour les plus anciennes, et le 10ème siècle après pour les plus récentes. Elles constituent les premiers fondements de la pensée philosophique du brahmanisme. Upanishad désigne un enseignement oral reçu auprès d'un maître. Cet enseignement insiste sur l'équivalence entre l'âme individuelle: ATMAN et le Créateur de l'Univers: BRAHMAN, et sur l'équivalence entre le microcosme et le macrocosme. Cette équivalence a constitué un véritable changement par rapport aux VEDA, car elle envisage la possibilité de la réalisation par le biais d'une expérience personnelle. Les Upanishad constituent une des bases de l'enseignement du Yoga. Elles donnent nombre de renseignements techniques pour créer les conditions favorables à la réalisation de l'état d'unité. Voici un court extrait d'une des Upanishad du Yoga, KSURIKA UPANISHAD: "Ayant maîtrisé son esprit, grâce à l'ardeur de son Yoga, ayant rejeté tout attachement, connaissant à fond le Yoga, l'adepte avisé gagne, en sa solitude, d'être exempt de désirs. Comme un oiseau, prisonnier d'un filet, s'envolerait vers le ciel après avoir coupé les rêts, l'Ame de l'adepte, délivrée des liens du désir par le couteau du Yoga, s'échappe à jamais de la prison

 

La "Bhagavad Gîta, le Chant du Bienheureux, est, parmi les textes religieux indiens, l'un des plus populaires. Il appartient au Mahabharata, épopée indienne écrite il y a environ 2000 ans, et s'ouvre sur le champ de bataille du "dharma" par le désarroi d'Arjuna, un chef de guerre, hésitant à affronter ses cousins dans une guerre fratricide. Le dieu Krishna ayant pris l'apparence de son cocher, lui enseigne en dialoguant avec lui, les voies du Karma Yoga, du Jnana Yoga et du Bhakti Yoga. Extraits: IX.26 à 31 "... Tes actes, ta nourriture, tes offrandes, tes dons et tes efforts, Arjuna, accomplis-les plein de confiance en Moi. En vérité, des fruits du bien et du mal tu seras affranchi, ils sont liés à l'action. Je ne fais pas de distinction dans tout ce qui existe, nul n'est rejeté ni choisi, mais ceux qui s'ouvrent à Moi de tout leur cœur, ils sont en Moi et je suis en eux. On entre aussitôt dans le plan créateur, on atteint une sérénité sans faille. Rends-toi à l'évidence, Arjuna, ouvert à DIEU, on échappe à la mort

 

Ce traité en 195 aphorismes est considéré comme le texte de base du Yoga. On situe sa date de rédaction aux alentours du début de notre ère et on l'attribue communément à Patanjali. sans savoir précisément s'il s'agit d'un individu ou d'un groupe d'individus. Les Yoga Sutra sont divisés en 4 chapitres: Le premier chapitre, SAMADHI PADA, traite du but ultime du Yoga : l'état de libération et d'unité. Le deuxième chapitre, SADHANA PADA, décrit la stratégie à suivre pour y parvenir : la pratique de l'ASTHANGA YOGA ou "Yoga à 8 membres". Ces membres sont les suivants :

YAMA : les règles de vie à respecter dans la relation aux autres

NIYAMA : les règles à observer pour soi-même

ASANA : la pratique de postures spécifiques

PRANAYAMA : la pratique de techniques respiratoires particulières

PRATYAHARA : l'écoute intérieure

DHARANA : la concentration

DHYANA : la méditation

SAMADHI : l'état d'unité

SAMKHYA KARIKA , traité du dénombrement, rédigé par le Sage KAPILA quelques siècles avant notre ère, expose le point de vue d'un des 6 DARSHANA "points de vue" de la métaphysique indienne. Le SAMKHYA est souvent associé au Yoga de Patanjali. D'après le Samkhya, toutes les manifestations extérieures et intérieures ont pour origine une cause substantielle commune la PRAKRTI, composée de 3 éléments fondamentaux les GUNA (SATTVA :"la stabilité", RAJAS : "l'activité" et TAMAS : "l'inertie"). Le monde se manifeste de manière différente selon la proportion de ces 3 entités. Mais il existe aussi une entité de nature opposée à PRAKRTI, qui ne subit, elle, aucun changement, nommée PURUSHA : la Conscience Pure